Republication de mon travail ” Passage du jutsu au do dans l’enseignement de Morihei Ueshiba”. Voici un extrait de l’introduction :

Morihei Ueshiba (O Sensei) n’a laissé de sa propre initiative qu’un seul témoignage fixé sur la discipline qu’il a fondée : l’aïkido. Ce document unique possède donc une valeur et une saveur particulières. Il s’agit de « Budo », livre édité à une centaine d’exemplaires en 1938 et distribué de la main à la main à certains de ses élèves. Dans cet ouvrage, O Sensei démontre lui même les techniques qui sont fixées sur le papier par des photos accompagnées de commentaires et de textes explicatifs. Le mot « fixé » est utilisé à dessein. Il insiste sur le fait qu’il s’agit d’une mémoire matérielle extérieure à celle du fondateur.

Le seul fait que ce témoignage fixé existe démontre une volonté de la part de O Sensei. Étant donné les circonstances de sa distribution, il est clair qu’il ne s’agissait pas de rendre accessible la discipline qu’il pratiquait à l’époque au grand public mais une impulsion était donnée. Ce n’est en rien une décision neutre. Elle met en évidence une étape essentielle dans cette période de la vie de O Sensei : le passage du jutsu au do.

En 1938, lors de la publication de cet ouvrage, le terme même « aïkido » n’existait pas. Il ne sera utilisé qu’à partir de 1942. Avant cette date, les noms utilisés par O Sensei pour désigner sa discipline varient et sont représentatifs de son évolution ; par exemple « aïki bujutsu ».

Téléchargement du document